|La Vitrine

Renée Demers: Une relève insoupçonnée

Renée Demers, présidente d’Atelier d’usinage Quenneville
Contenu commandité

«J’ai reçu une offre, je vais vendre la compagnie», déclarait, en 1997, le propriétaire d’Atelier d’usinage Quenneville, Jocelyn Demers. Ce à quoi sa fille Renée, alors âgée de 27 ans, s’est empressée de répondre: «Attends, ça m’intéresse!» Tous deux en viennent à la conclusion que le transfert familial représente une solution gagnante.