Le Nouvelliste
Célane Dodier Côte et Louis-Étienne Villeneuve offrent un véritable morceau de bravoure dans la pièce Danny et les flots bleus de l’océan que présentent les Nouveaux Compagnons à la salle Louis-Philippe-Poisson.
Célane Dodier Côte et Louis-Étienne Villeneuve offrent un véritable morceau de bravoure dans la pièce Danny et les flots bleus de l’océan que présentent les Nouveaux Compagnons à la salle Louis-Philippe-Poisson.

Les douleurs qui s’attirent

François Houde
François Houde
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Roberta, Danny. Deux blessures, deux êtres qui les recouvrent et que rien ne lie mais qui sont faits pour se rencontrer parce que si les individus peuvent s’ignorer, les douleurs, elles, s’attirent irrémédiablement. C’est à cette rencontre-confrontation dure et dérangeante qu’est convié le public avec Danny et les flots bleus de l’océan que présentait jeudi soir et pour trois représentations consécutives d’ici à dimanche le Théâtre des Nouveaux Compagnons.