Le Nouvelliste
De gauche à droite, Natacha Normandin, Hugo Robillard Auger, directeur général de la Fondation TCC et Sonia Paquin.
De gauche à droite, Natacha Normandin, Hugo Robillard Auger, directeur général de la Fondation TCC et Sonia Paquin.

Quand il faut vivre deux vies en une

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Sonia Paquin avait 20 ans. Elle était sur le point d’enregistrer un disque. Sa voix était superbe et elle avait un bel avenir devant elle. Le 2 juin 1990, en s’arrêtant à un feu rouge, la jeune femme s’est fait heurter de face par un conducteur suicidaire en état de facultés affaiblies. «Il voulait se suicider», dit-elle. Au lieu de ça, il lui a fauché la vie.