Le Nouvelliste
Pierre Karl Péladeau avait déjà déploré par le passé des «abus réglementaires», citant en exemple la décision du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) obligeant Vidéotron à modifier son service Musique illimitée, qui permettait à ses clients d’écouter de la musique en continu sans leur facturer les données téléchargées.
Pierre Karl Péladeau avait déjà déploré par le passé des «abus réglementaires», citant en exemple la décision du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) obligeant Vidéotron à modifier son service Musique illimitée, qui permettait à ses clients d’écouter de la musique en continu sans leur facturer les données téléchargées.

Des joueurs étrangers coupent l’herbe sous le pied de sociétés d’ici, dit PKP

Jean-Philippe Angers
La Presse Canadienne
MONTRÉAL — Le président et chef de la direction de Québecor, Pierre Karl Péladeau, continuera de mettre de la pression sur les autorités pour dénoncer le laxisme fiscal dont profitent certains joueurs étrangers comme Netflix et Spotify, et les contraintes auxquelles sont soumises les entreprises canadiennes.