Le Nouvelliste
La nouvelle entente entre Québec et Rio Tinto n’est pas passée inaperçue chez les syndiqués lockoutés de l’ABI.
La nouvelle entente entre Québec et Rio Tinto n’est pas passée inaperçue chez les syndiqués lockoutés de l’ABI.

Le cas d’ABI refait surface

Marc Rochette
Marc Rochette
Le Nouvelliste
BÉCANCOUR — Le Syndicat des Métallos salue les dispositions de la nouvelle entente entre le gouvernement du Québec et Rio Tinto qui libèrent Hydro-Québec de l’obligation d’acheter des surplus d’énergie, comme ça avait été le cas en 2012 lors du lock-out à l’aluminerie d’Alma.