Le Nouvelliste
De gauche à droite: Marie-Noëlle Poirier, chargée de projet chez Soleno Recyclage, Marc H. Plante, député de Maskinongé, et Yvon Picotte, président du conseil d’administration de Soleno Recyclage.
De gauche à droite: Marie-Noëlle Poirier, chargée de projet chez Soleno Recyclage, Marc H. Plante, député de Maskinongé, et Yvon Picotte, président du conseil d’administration de Soleno Recyclage.

Investissement de 900 000 $ chez Soleno Recyclage

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
YAMACHICHE — Vous mettez votre contenant de savon à lessive au recyclage? C’est une bonne idée car la matière sera transformée en tuyaux, en drains ou en ponceaux par l’entreprise Soleno. En bon citoyen, vous aurez beau rincer ce contenant comme il le faut avant de le déposer dans le bac bleu, il restera toujours quelques résidus de savon. Lorsqu’il est rincé à nouveau chez Soleno Recyclage, à Yamachiche, l’eau grise produite est tellement abondante et chargée de restes de savon de toutes sortes qu’elle ne peut pas être envoyée dans les égouts municipaux car elle nuit à l’activité bactérienne des étangs d’épuration.