Le Nouvelliste
Le Marché public de Shawinigan revient à ses origines en impliquant davantage les coopérants dans sa gestion. De gauche à droite: Gilles Lafrenière (président de la coopérative), Michel Buisson (coordonnateur à l’administration) et Justine Prud’homme (coordonnatrice au développement).
Le Marché public de Shawinigan revient à ses origines en impliquant davantage les coopérants dans sa gestion. De gauche à droite: Gilles Lafrenière (président de la coopérative), Michel Buisson (coordonnateur à l’administration) et Justine Prud’homme (coordonnatrice au développement).

Une nouvelle recette de gouvernance

Guy Veillette
Guy Veillette
Le Nouvelliste
SHAWINIGAN — Incapable de véritablement prendre son élan avec l’embauche d’un directeur général à temps plein, le Marché public de Shawinigan vient de rebrasser les cartes. La coopérative reviendra à ses origines, avec un modèle de gestion qui demandera l’implication de tous les membres pour favoriser le développement de cette vénérable institution.