Le Nouvelliste
Après deux séances où les plongeons ont été marqués sur les places boursières, les observateurs anticipent de la volatilité à court terme avant un retour à des gains plus modérés.
Après deux séances où les plongeons ont été marqués sur les places boursières, les observateurs anticipent de la volatilité à court terme avant un retour à des gains plus modérés.

Pas de graves turbulences à venir

Julien Arsenault
La Presse Canadienne
Le vent de panique ayant déferlé sur les places boursières n’est pas annonciateur d’une période de turbulences comparable à celle qui avait ébranlé l’économie mondiale il y a une décennie, estiment les économistes et analystes.