Le Nouvelliste
Le 17 janvier dernier, le gouvernement canadien annonçait la création d’un poste d’ombudsman pour surveiller les pratiques néfastes des compagnies extractives à l’étranger.
Le 17 janvier dernier, le gouvernement canadien annonçait la création d’un poste d’ombudsman pour surveiller les pratiques néfastes des compagnies extractives à l’étranger.

Enfin un poste d’ombudsman!

Après plus de dix ans de mobilisation, nous enregistrons une victoire. En effet le 17 janvier dernier, le gouvernement canadien annonçait la création d’un poste d’ombudsman pour surveiller les pratiques néfastes des compagnies extractives à l’étranger. Pas moins de 500 000 Canadiens et Canadiennes ont dénoncé ces agissements et appuyé les autres campagnes. Développement et Paix s’est fait leur porte-parole aux côtés d’autres organismes canadiens.