Le Nouvelliste
En vertu du partenariat, Airbus détiendra 50,1 % de la société en commandite CSeries. La part de Bombardier passera à 31 % et celle du gouvernement québécois à 19 %.
En vertu du partenariat, Airbus détiendra 50,1 % de la société en commandite CSeries. La part de Bombardier passera à 31 % et celle du gouvernement québécois à 19 %.

Airbus aux commandes du CSeries

Julien Arsenault
La Presse Canadienne
Deux ans après des discussions qui ont avorté, le géant européen Airbus s’installe dans le siège du pilote du CSeries de Bombardier (TSX : BBD.B) en devenant l’actionnaire majoritaire de ce programme.