Le Nouvelliste
Le beau temps du mois de septembre a permis aux producteurs de vin de sauver leur récolte malgré un printemps frais et pluvieux.
Le beau temps du mois de septembre a permis aux producteurs de vin de sauver leur récolte malgré un printemps frais et pluvieux.

Vignobles: «Trois semaines en or!»

Mathieu Lamothe
Mathieu Lamothe
Le Nouvelliste
Les producteurs de vin de la région respirent un peu plus à leur aise depuis quelques jours. Après avoir craint le pire en raison du temps frais et pluvieux du printemps, ils auront finalement droit à une bonne récolte, cadeau de Dame Nature qui a étiré l'été avec des températures particulièrement chaudes.