Le Nouvelliste
Une grève des quelque 90 employés de Loblaws de Trois-Rivières a été évitée de justesse jeudi soir lorsqu'une entente de principe est intervenue entre le syndicat CSD et la partie patronale.
Une grève des quelque 90 employés de Loblaws de Trois-Rivières a été évitée de justesse jeudi soir lorsqu'une entente de principe est intervenue entre le syndicat CSD et la partie patronale.

Loblaws: le dossier est réglé

Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste
Le marché d'alimentation Loblaws de Trois-Rivières évite la menace d'un conflit de travail. Hier soir, les employés ont accepté l'entente de principe intervenue 24 heures plus tôt entre la direction et les représentants syndicaux en entérinant à 96 % les clauses d'un nouveau contrat de travail. Ce contrat est d'une durée de quatre ans. Selon le syndicat, ce contrat prévoit des hausses salariales de 3 % par année.