Le Nouvelliste
Le président du conseil d'administration du camp Notre-Dame-de-la-Joie, Yvan Martin, lance un cri du coeur à la population pour tenter de sauver ce camp de vacances qui a pignon sur rue à Nicolet depuis 63 ans.
Le président du conseil d'administration du camp Notre-Dame-de-la-Joie, Yvan Martin, lance un cri du coeur à la population pour tenter de sauver ce camp de vacances qui a pignon sur rue à Nicolet depuis 63 ans.

La survie du camp Notre-Dame-de-la-Joie menacée

Vincent Gauthier
Vincent Gauthier
Le Nouvelliste
Après 63 ans d'existence, la survie du camp Notre-Dame-de-la-Joie est sérieusement compromise. Devant l'incertitude financière qui plane au-dessus de l'établissement nicolétain, le conseil d'administration a donc décidé à l'unanimité de suspendre indéfiniment ses activités de camp de vacances à compter de l'été 2012.