Legault consolide son avance

La CAQ de François Legault domine les intentions de vote (33 % après répartition des indécis), selon un nouveau sondage CROP-La Presse. Elle récolterait 42 % si elle fusionnait avec l'Action démocratique du Québec.

Les changements proposés par la Coalition avenir Québec (CAQ) semblent avoir la cote auprès des Québécois, alors que seule la présence de Gilles Duceppe semble pouvoir sauver le Parti québécois (PQ) du désastre.


Un sondage CROP-La Presse révèle que le parti de François Legault récolte actuellement 33 pour cent des intentions de vote et récolterait 42 pour cent de la faveur populaire s'il fusionnait avec l'Action démocratique du Québec (ADQ).

Le PQ, qui récolte actuellement 19 pour cent d'appuis, bénéficierait de l'arrivée de l'ex-chef bloquiste. La formation souverainiste récolterait ainsi 36 pour cent d'appuis.



Malgré un taux d'insatisfaction de 73 pour cent à l'endroit du gouvernement, le Parti libéral du Québec (PLQ) semble tenir bon et récolte 27 pour cent des intentions de vote, au deuxième rang, derrière la CAQ.

Un changement à la tête du PQ permettrait également au parti d'être plus populaire auprès des souverainistes. Plus de 70 pour cent d'entre eux voteraient pour M. Duceppe, alors que seulement 46 pour cent font actuellement confiance à Mme Marois.

Malgré tout, l'appui à la souveraineté du Québec semble en chute libre, alors que 33 pour cent de la population serait en faveur du «Oui», comparativement à 67 pour cent pour le «Non».

L'ADQ et Québec solidaire sont quant à eux à égalité avec six pour cent de la faveur populaire.

Le coup de sonde a été réalisé du 21 au 23 novembre, auprès de 1000 personnes. La marge d'erreur n'était pas disponible.