Le Nouvelliste
Le porte-parole de la Coalition Proprio-béton, Yvon Boivin (à droite) est venu présenter le mémoire en compagnie de deux victimes, Jean Desaulniers, à gauche et Alain Marchand. Une dizaine d'autres victimes étaient présentes.
Le porte-parole de la Coalition Proprio-béton, Yvon Boivin (à droite) est venu présenter le mémoire en compagnie de deux victimes, Jean Desaulniers, à gauche et Alain Marchand. Une dizaine d'autres victimes étaient présentes.

Menaces, intimidation et conflits d'intérêts

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
La Coalition Proprio-Béton a littéralement déballé son sac, hier matin, alors qu'elle était invitée à présenter son mémoire dans le cadre de la Commission de l'économie et du travail sur le projet de loi 35, à Québec.