Le Nouvelliste

Pas de lettres pour l'amphithéâtre

Paule Vermot-Desroches
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Contrairement à l'esquisse qui avait été présentée lors du concours d'architecture, l'amphithéâtre de Trois-Rivières sur Saint-Laurent n'aura pas de lettres géantes en façade. L'architecte Paul Laurendeau explique que ces lettres, qui valaient près de 100 000 $ chacune, avaient une capacité structurante et ne seraient plus utiles autrement que pour un souci esthétique, étant donné que le projet a été modifié.