Le Nouvelliste
Des syndiqués ont coupé l'alimentation en oxygène de deux scaphandriers, lundi, lors d'une fermeture de chantier.
Des syndiqués ont coupé l'alimentation en oxygène de deux scaphandriers, lundi, lors d'une fermeture de chantier.

Deux scaphandriers se font couper l'oxygène

Vincent Gauthier
Vincent Gauthier
Le Nouvelliste
La fermeture forcée du chantier de Trois-Rivières sur Saint-Laurent, lundi matin, aurait pu entraîner des conséquences dramatiques alors que des syndiqués ont fermé le compresseur qui fournissait l'oxygène à deux scaphandriers qui se trouvaient sous l'eau.