Le Nouvelliste
Noëlla Champagne admet que la dernière session a été éprouvante à l'Assemblée nationale et n'a pas cherché à minimiser la crise au PQ.
Noëlla Champagne admet que la dernière session a été éprouvante à l'Assemblée nationale et n'a pas cherché à minimiser la crise au PQ.

«Ce n'est pas moi qui vais sortir les poignards»

Louise Plante
Louise Plante
Le Nouvelliste
Très en forme à son retour d'une mission parlementaire en Belgique, la députée de Champlain, Noëlla Champagne, est entrée au caucus péquiste mercredi midi, un couteau entre les dents, prête à faire un mauvais sort à celui qui oserait en planter un dans le dos de Pauline Marois.