Le Nouvelliste
Edgar Borloz est exaspéré par sa compagnie d'assurance qui ne lui a toujours pas versé le montant de sa réclamation, essentielle pour mettre en branle le projet de reconstruction de l'auberge le Montagnard.
Edgar Borloz est exaspéré par sa compagnie d'assurance qui ne lui a toujours pas versé le montant de sa réclamation, essentielle pour mettre en branle le projet de reconstruction de l'auberge le Montagnard.

«On nous laisse crever la gueule ouverte»

Gabriel Delisle
Gabriel Delisle
Le Nouvelliste
Il y a déjà quatre mois qu'un violent incendie a complètement détruit l'auberge le Montagnard à Trois-Rives. Et rien n'a encore changé. Les troncs calcinés de l'auberge en bois rond offrent le même spectacle de désolation qu'en mai dernier. Le propriétaire n'arrive pas à obtenir l'indemnisation d'assurance, essentielle pour mettre en branle le projet de reconstruction.