Le Nouvelliste
Une quarantaine d'employés de l'usine Kruger ont manifesté hier matin, et une nouvelle fois hier après-midi.
Une quarantaine d'employés de l'usine Kruger ont manifesté hier matin, et une nouvelle fois hier après-midi.

Débrayage spontané chez Kruger

Paule Vermot Desroches
Le Nouvelliste
Alors que se déroulent présentement des négociations entre la compagnie Kruger et le Syndicat canadien de l'énergie et du papier (SCEP) afin d'en arriver à une convention collective pour les employés des usines de Trois-Rivières, les employés de l'usine du boulevard Gene-H.-Kruger ont fait un débrayage spontané à deux reprises hier, sortant de l'usine pour aller manifester leur présence et leur ferme intention de se faire respecter.