Le Nouvelliste
Avec les arbres matures qui ont été déracinés, le portrait qu'offre la rue Charles-P.-Rocheleau a changé, souligne Jacqueline Pruneau. Devant la maison de Mme Pruneau, l'arbre qui s'y élevait depuis 35 ans a disparu. Samedi, seule une large emprise de sable laissait encore entrevoir son emplacement.
Avec les arbres matures qui ont été déracinés, le portrait qu'offre la rue Charles-P.-Rocheleau a changé, souligne Jacqueline Pruneau. Devant la maison de Mme Pruneau, l'arbre qui s'y élevait depuis 35 ans a disparu. Samedi, seule une large emprise de sable laissait encore entrevoir son emplacement.

Tornade: «Un voisinage qui se tient»

Myriam Bacon
Le Nouvelliste
Dans le quartier Les Rivières, des bâches bleues et vertes étendues sur quelques toitures témoignent encore de la violence de la tornade qui a frappé le secteur, la semaine dernière.