Le Nouvelliste
Steve Dubé et Alain Lamarre auraient aimé pouvoir être entendus sur les éléments de non-conformité que relève la vérificatrice générale.
Steve Dubé et Alain Lamarre auraient aimé pouvoir être entendus sur les éléments de non-conformité que relève la vérificatrice générale.

Steve Dubé: «C'est un manque de respect»

Martin Francoeur
Martin Francoeur
Le Nouvelliste
Steve Dubé et Alain Lamarre, les deux principaux dirigeants des Fêtes du 375e, se sont dits hier extrêmement déçus par ce qu'ils ont entendu des conclusions de la vérificatrice générale Andrée Cossette. Les deux hommes auraient aimé pouvoir donner leur version des faits et fournir les explications nécessaires aux éléments de non-conformité soulevés par Développement économique Canada et rapportés par la vérificatrice dans son rapport déposé hier.