Le Nouvelliste
Le ministre fédéral de l'Industrie, Christian Paradis, observe des cellules cancéreuses dans le laboratoire de l'équipe du professeur Éric Asselin, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en gynéco-oncologie moléculaire à l'Université du Québec à Trois-Rivières. Le ministre est entouré du professeur Asselin, de la députée provinciale Danielle Saint-Amand, du directeur du Cégep de Trois-Rivières Raymond-Robert Tremblay et du recteur par intérim de l'UQTR André Paradis.
Le ministre fédéral de l'Industrie, Christian Paradis, observe des cellules cancéreuses dans le laboratoire de l'équipe du professeur Éric Asselin, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en gynéco-oncologie moléculaire à l'Université du Québec à Trois-Rivières. Le ministre est entouré du professeur Asselin, de la députée provinciale Danielle Saint-Amand, du directeur du Cégep de Trois-Rivières Raymond-Robert Tremblay et du recteur par intérim de l'UQTR André Paradis.

Des laboratoires à la fine pointe de la technologie

Marie-Josée Montminy
Marie-Josée Montminy
Le Nouvelliste
Des investissements gouvernementaux de près de 12 millions $ ont permis à l'Université du Québec à Trois-Rivières et au Cégep de Trois-Rivières de moderniser leurs laboratoires et d'en optimiser l'usage. Ces espaces d'enseignement et de recherche ont été inaugurés vendredi en présence du ministre de fédéral de l'Industrie, Christian Paradis.