Le Nouvelliste
Julie Arel, propriétaire du Madrid, et Madeleine Goubau, instigatrice de la soirée, posent avec le repas vedette de la soirée: la poutine.
Julie Arel, propriétaire du Madrid, et Madeleine Goubau, instigatrice de la soirée, posent avec le repas vedette de la soirée: la poutine.

Une dernière folie pour le Madrid

Geneviève Beaulieu Veilleux
Le Nouvelliste
Question de rester dans l'inusité et le loufoque jusqu'au bout, le Madrid tenait dimanche soir sa dernière activité spéciale sous le thème de «poutine et robes de bal». Le célèbre restaurant au toit rouge de l'autoroute 20 a accueilli une centaine de visiteurs venus profiter une dernière fois de l'ambiance unique du monument qui sera détruit à la fin du mois.