Le Nouvelliste
De retour d'un séjour de deux ans en Norvège, où il a complété une maîtrise en gestion de projet, Maxime Bettez parvenait difficilement à croire qu'une telle tragédie avait eu lieu dans ce pays calme et paisible.
De retour d'un séjour de deux ans en Norvège, où il a complété une maîtrise en gestion de projet, Maxime Bettez parvenait difficilement à croire qu'une telle tragédie avait eu lieu dans ce pays calme et paisible.

Norvège: un Trifluvien sous le choc

Frédéric Champagne
Le Nouvelliste
Les attentats qui ont semé l'émoi en Norvège vendredi dernier ont eu des répercussions jusqu'à Trois-Rivières. De retour d'un séjour de deux ans dans le pays scandinave où il a complété une maîtrise en gestion de projet, Maxime Bettez parvenait difficilement à croire qu'une telle tragédie avait eu lieu dans ce pays calme et paisible.