Le Nouvelliste
Les employés rencontrés ce week-end restent amers face à la façon dont l'employeur a procédé à leur licenciement.
Les employés rencontrés ce week-end restent amers face à la façon dont l'employeur a procédé à leur licenciement.

Amertume et insécurité pour les ex-employés d'IQT

Myriam Bacon
Le Nouvelliste
Pour Sarah Labarre et David Lavoie, la fermeture du centre d'appels trifluvien d'IQT Solutions fait doublement mal. Licenciés comme leurs collègues vendredi, les deux étudiants de l'Université du Québec à Trois-Rivières travaillaient chez IQT tout en poursuivant leurs études; Sarah en arts, David en administration. Au lendemain de la fermeture, ils se demandent maintenant comment payer les comptes.