Le Nouvelliste
Les parents de Maria Fernanda Picazo ont tenu à servir un gâteau aux camarades de classe de leur fille alors que, peut-être pour la dernière fois, Maria Fernanda se rendait à l'école.
Les parents de Maria Fernanda Picazo ont tenu à servir un gâteau aux camarades de classe de leur fille alors que, peut-être pour la dernière fois, Maria Fernanda se rendait à l'école.

Maria Fernanda Picazo: «J'aimerais vraiment rester»

Myriam Bacon
Le Nouvelliste
C'était une fête avec un gâteau, du jus et des couverts de plastique. Mais des fêtes d'enfants, il n'y avait pas, mercredi à l'école Notre-Dame-de-la-Joie, l'euphorie caractéristique.