Le Nouvelliste
«Il faut qu'on me donne la chance comme tout citoyen de me défendre et de faire valoir mes droits», dit Pierre Mailloux.
«Il faut qu'on me donne la chance comme tout citoyen de me défendre et de faire valoir mes droits», dit Pierre Mailloux.

«Mailloux aussi c'est un être humain»

Paule Vermot-Desroches
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Le psychiatre Pierre Mailloux se présentait devant le Tribunal des professions lundi, afin de faire invalider une clause du jugement rendu en mars dernier par le Collège des médecins, qui a retiré pour deux ans le droit de pratique au psychiatre de Louiseville.