Le Nouvelliste
Anne-Marie Desaulniers, agente de communication à la Société Parkinson de la Mauricie, et François Plante, victime de la maladie.
Anne-Marie Desaulniers, agente de communication à la Société Parkinson de la Mauricie, et François Plante, victime de la maladie.

Parkinson: «C'est arrivé quasiment du jour au lendemain»

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
Par un beau matin de 2004, alors qu'il se prépare à aller travailler à Domrémy, où il exerçait son métier de comptable, François Plante constate qu'un geste aussi banal que d'aller porter de la crème à barbe sur son visage est soudainement devenu difficile et pénible.