Le Nouvelliste
Le maire Yves Lévesque en compagnie d'Alain Lamarre et de Steve Dubé en des jours plus joyeux, soit lors de l'annonce de la présentation d'un deuxième spectacle du Cirque du Soleil dans le cadre des Fêtes du 375e de Trois-Rivières. C'était en août 2009.
Le maire Yves Lévesque en compagnie d'Alain Lamarre et de Steve Dubé en des jours plus joyeux, soit lors de l'annonce de la présentation d'un deuxième spectacle du Cirque du Soleil dans le cadre des Fêtes du 375e de Trois-Rivières. C'était en août 2009.

Yves Lévesque: «Je vais défendre ce qui est défendable»

Martin Francoeur
Martin Francoeur
Le Nouvelliste
Le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, estime qu'il est encore trop tôt pour porter quelque jugement que ce soit sur les actions commises par Steve Dubé et Alain Lamarre alors qu'ils étaient à la tête de l'organisation des Fêtes du 375e anniversaire de Trois-Rivières. Il rappelle que la suspension des deux hommes par leur employeur actuel, la Corporation de l'Amphithéâtre, n'est qu'administrative et a pour but de permettre une analyse plus approfondie.