Le Nouvelliste
La situation qui prévaut au Japon ne risque pas de se produire au Québec où se trouve la centrale nucléaire Gentilly-2, a affirmé Jean Charest.
La situation qui prévaut au Japon ne risque pas de se produire au Québec où se trouve la centrale nucléaire Gentilly-2, a affirmé Jean Charest.

Une centrale moins à risque, selon Jean Charest

Pierre Saint-Arnaud
Le Nouvelliste
Le premier ministre Jean Charest a voulu se faire rassurant quant à la sécurité de la centrale nucléaire Gentilly-2, à Bécancour, à la suite de la catastrophe japonaise.