Le Nouvelliste
«Pour la première fois depuis 11 ans, je dirais que ça sent bon mais je n'ose pas trop m'emballer», affirme le psychiatre Pierre Mailloux.
«Pour la première fois depuis 11 ans, je dirais que ça sent bon mais je n'ose pas trop m'emballer», affirme le psychiatre Pierre Mailloux.

Mailloux ne lâche pas le morceau

Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste
Le psychiatre Pierre Mailloux a beau avoir une épée de Damoclès au-dessus de sa tête avec les sanctions à venir du Collège des médecins, il n'entend pas faire profil bas pour autant.