Le Nouvelliste

Gynécologues: encore des plages horaires non couvertes

Louise Plante
Louise Plante
Le Nouvelliste
Le Centre de santé et de services sociaux de l'Énergie de Shawinigan qui est temporairement privé de trois de ses gynécologues réguliers depuis le milieu du mois de février, est toujours à la recherche de médecins dépanneurs pour combler quelques plages horaires. Conséquemment, il doit maintenir le corridor de services avec le Centre hospitalier régional de Trois-Rivières.