Le Nouvelliste
Même s'ils n'appuient pas la croisade de Jean Tremblay, les maires de la région, qui récitent la prière avant leur assemblée publique, ont bien l'intention de poursuivre cette tradition tant et aussi longtemps que personne ne se plaint.
Même s'ils n'appuient pas la croisade de Jean Tremblay, les maires de la région, qui récitent la prière avant leur assemblée publique, ont bien l'intention de poursuivre cette tradition tant et aussi longtemps que personne ne se plaint.

Pas question d'abandonner la prière

Louise Plante
Louise Plante
Le Nouvelliste
La position est unanime. Les maires de la région qui récitent toujours une prière en guise d'ouverture de leur assemblée ont bien l'intention de continuer à le faire, du moins tant que leurs commettants ne leur demanderont pas de cesser de le faire.