Le Nouvelliste
Ghislain Picard, chef de l'Assemblée des premières nations du Québec et du Labrador, estime qu'il est urgent d'agir de façon plus efficace en matière de dépendances chez les nations autochtones, particulièrement auprès des jeunes.
Ghislain Picard, chef de l'Assemblée des premières nations du Québec et du Labrador, estime qu'il est urgent d'agir de façon plus efficace en matière de dépendances chez les nations autochtones, particulièrement auprès des jeunes.

Les Premières nations à la recherche de solutions

Louise Plante
Louise Plante
Le Nouvelliste
L'Assemblée des Premières nations du Québec et du Labrador tient actuellement au Centre des congrès de l'hôtel Delta de Trois-Rivières un important sommet sur les dépendances - drogues, alcool, jeux- réunissant plus de 400 participants provenant de tous les secteurs de la société, ainsi que la plupart des chefs de nations. L'objectif: en ressortir jeudi avec au moins trois pistes de solution pouvant être mises en oeuvre très rapidement.