Le Nouvelliste

Maskinongé et Champlain derrière Pauline Marois

Louise Plante
Louise Plante
Le Nouvelliste
Les associations péquistes des comtés de Maskinongé et de Champlain qui tenaient récemment leur congrès de circonscription et leur assemblée générale se sont rangées derrière leur chef Pauline Marois et n'ont pas remis en question l'article un du programme, refusant ainsi de céder aux pressions d'un groupe de 50 jeunes militants qui souhaitent remettre l'échéancier référendaire à l'avant-plan.