Le Nouvelliste
Le torchon brûle entre l'A.B.I. et ses employés. La direction de l'usine vient même d'envoyer une mise en demeure de 2,5 M$ à ses employés.
Le torchon brûle entre l'A.B.I. et ses employés. La direction de l'usine vient même d'envoyer une mise en demeure de 2,5 M$ à ses employés.

De mal en pis à l'A.B.I.

Paule Vermot-Desroches
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Un énorme fossé semble s'être creusé entre la direction et le syndicat de l'Aluminerie de Bécancour. En effet, la direction, aux prises avec des problèmes d'opération majeurs depuis quelques mois, accuse le syndicat d'être responsable du ralentissement des opérations.