Le Nouvelliste
Anabelle Lacombe, directrice d'Aviation Mauricie qui a englouti 300 000 $ en frais judiciaires pour faire confirmer ses droits par le plus haut tribunal au pays, flottait sur un nuage.
Anabelle Lacombe, directrice d'Aviation Mauricie qui a englouti 300 000 $ en frais judiciaires pour faire confirmer ses droits par le plus haut tribunal au pays, flottait sur un nuage.

Cour suprême: Aviation Mauricie peut voler en paix

Guy Veillette
Guy Veillette
Le Nouvelliste
Une Municipalité ne possède pas la compétence pour réglementer l'emplacement des hydroaérodromes sur son territoire.