Le Nouvelliste
Jean Chrétien, coprésident d'honneur, Jean-Guy Paré, président de la Fondation de l'UQTR, Aline Chrétien, coprésidente d'honneur, Martine Lesieur, directrice générale de la fondation, Ghislain Bourque, recteur de l'UQTR, Patricia Curadeau-Grou, coprésidente et Jacques A. Chauvette, coprésident de la campagne.
Jean Chrétien, coprésident d'honneur, Jean-Guy Paré, président de la Fondation de l'UQTR, Aline Chrétien, coprésidente d'honneur, Martine Lesieur, directrice générale de la fondation, Ghislain Bourque, recteur de l'UQTR, Patricia Curadeau-Grou, coprésidente et Jacques A. Chauvette, coprésident de la campagne.

«L'université, c'est important dans un milieu»

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
Jean Chrétien ne le cache pas. «Je suis très occupé», dit-il. «Je n'ai pas beaucoup de temps.» Il y a d'abord son travail au sein de la firme Heenan Blaikie, à Ottawa et ses nombreux voyages d'affaires qui le mènent chaque année à visiter entre 25 et 30 pays. Malgré tout, M. Chrétien et son épouse Aline ont accepté la présidence d'honneur de la campagne majeure de financement de l'UQTR.