Le Nouvelliste
Louise Panneton en compagnie de son avocat, Me Gilles Grenier.
Louise Panneton en compagnie de son avocat, Me Gilles Grenier.

Louise Panneton devra patienter

Claude Savary
Claude Savary
Le Nouvelliste
Ce n'est pas avant quelques semaines que le tribunal pourra statuer sur la demande de révision judiciaire instaurée par Louise Panneton, l'ex-greffière de la cour municipale qui a été déboutée en mars dernier devant la commission des relations de travail au terme de 26 journées d'audience. Elle y contestait son congédiement qu'elle imputait à son refus de collaborer à l'annulation de constats d'infraction.