Le Nouvelliste
En février dernier, Sylvain Juteau, a pris son courage à deux mains et a décidé d'aller se faire opérer en Inde, après cinq années passées à souffrir d'une hernie discale intraitable selon les intervenants de la santé rencontrés au Québec.
En février dernier, Sylvain Juteau, a pris son courage à deux mains et a décidé d'aller se faire opérer en Inde, après cinq années passées à souffrir d'une hernie discale intraitable selon les intervenants de la santé rencontrés au Québec.

Passer sous le bistouri indien

Guillaume Jacob
Le Nouvelliste
À son retour d'Inde, le 25 février dernier, Sylvain Juteau était un homme transformé. Le Trifluvien à l'aube de la quarantaine n'était pas parti pour faire un pèlerinage spirituel ou admirer le Taj Mahal, mais bien pour subir une chirurgie importante.