Le Nouvelliste
Réal Brophy a écopé sept ans de pénitencier pour des sévices graves commis sur trois enfants entre les années 1975 et 1991. Ceux-ci avaient témoigné du fait que Reine-Aimé Martel n'intervenait pas et réparait les pots cassés après coup.
Réal Brophy a écopé sept ans de pénitencier pour des sévices graves commis sur trois enfants entre les années 1975 et 1991. Ceux-ci avaient témoigné du fait que Reine-Aimé Martel n'intervenait pas et réparait les pots cassés après coup.

Acquittement cassé pour Reine-Aimé Martel

Claude Savary
Claude Savary
Le Nouvelliste
Une femme de Sainte-Eulalie, Reine-Aimé Martel, dont le conjoint Réal Brophy avait écopé sept ans de pénitencier pour des sévices graves commis sur trois enfants entre les années 1975 et 1991, devra se soumettre à un nouveau procès. La Cour d'appel vient ainsi de casser le verdict d'acquittement rendu en première instance par le juge Guy Lambert.