Le Nouvelliste
Louis Normand enseigne le latin à des étudiants du Cégep de Trois-Rivières triés sur le volet, des jeunes qui étaient loin de s'imaginer que cette langue pouvait leur être aussi utile.
Louis Normand enseigne le latin à des étudiants du Cégep de Trois-Rivières triés sur le volet, des jeunes qui étaient loin de s'imaginer que cette langue pouvait leur être aussi utile.

Le latin est mort? Vive le latin!

Le Nouvelliste
On croyait les cours de latin morts et enterrés depuis longtemps dans les écoles du Québec. Pas dans la classe de Louis Normand qui s'amuse à faire revivre les «rosa rosa rosam» à 23 étudiants du Cégep de Trois-Rivières qui en redemandent. On ne parle pas ici du célèbre refrain de Jacques Brel, mais bien de toutes les déclinaisons qu'ils doivent maîtriser par coeur et avec joie, faut-il préciser.