Le Nouvelliste

Les fleurs sont épargnées

Le Nouvelliste
Le mercure en déprime, ces derniers jours, n'aura pas affecté les fleurs qu'on a commencé à voir pousser à Trois-Rivières, notamment aux entrées de la ville et dans différents aménagements.