Le Nouvelliste
Esther Lavergne (à l'avant) pose devant l'une de ses toiles, aux côtés de la directrice générale (division Québec) de la Société canadienne du cancer, Suzanne Dubois, et de la coordonnatrice régionale de la SCC, Joanne Tremblay.
Esther Lavergne (à l'avant) pose devant l'une de ses toiles, aux côtés de la directrice générale (division Québec) de la Société canadienne du cancer, Suzanne Dubois, et de la coordonnatrice régionale de la SCC, Joanne Tremblay.

La Médaille du courage requinque Édith Lavergne

Olivier Parent
Olivier Parent
Le Nouvelliste
Édith Lavergne, mère monoparentale de deux enfants, a appris qu'elle avait un cancer du sein à l'âge de 34 ans. Douze ans et six récidives plus tard, la Société canadienne du cancer (SCC) décerne à la Trifluvienne sa Médaille du courage. Une distinction qui lui confère l'énergie pour surmonter les aléas de sa maladie incurable.