Le Nouvelliste
Pendant quatre heures, hier, l'urgence du CHRTR a fermé ses portes partiellement aux ambulances, n'accueillant que les cas majeurs et de traumatologie.
Pendant quatre heures, hier, l'urgence du CHRTR a fermé ses portes partiellement aux ambulances, n'accueillant que les cas majeurs et de traumatologie.

L'urgence du CHRTR bondée

Le Nouvelliste
Confronté à un nombre très élevé de patients, le Centre hospitalier régional de Trois-Rivières a été contraint de détourner les ambulances hier matin pendant quatre heures.