Luc Arvisais hospitalisé

Luc Arvisais

Le cycliste qui a subi des blessures importantes à la tête et au visage après avoir frappé un castor, jeudi matin, est nul autre que Luc Arvisais, l'actuel directeur général du Centre local de développement de Shawinigan.


Celui qui multiplie les implications dans la communauté shawiniganaise depuis bon nombre d'années circulait dans le secteur de la Côte Cachée, à Notre-Dame-du-Mont-Carmel, lorsque l'accident est survenu. Il semble qu'il n'ait pas été en mesure d'éviter la bête qui se trouvait sur la chaussée. Il a alors chuté de son vélo. En plus des importantes blessures à la tête qu'il a subies, il aurait perdu trois dents. Il a été transporté à l'hôpital où il a passé tout le week-end.

Jointe au téléphone au cours du week-end, sa conjointe, Maryse Lapointe, a mentionné que les médecins lui ont indiqué qu'il n'allait pas garder de séquelles de cette mésaventure.



«Il a également subi un traumatisme crânien. Heureusement, il devrait bien récupérer. Il faut juste qu'il se repose. Il est encore un peu mêlé. On ne sait pas quand il va sortir de l'hôpital et il est toujours sous observation. Il ne portait pas son casque. Il le porte dans 90 % de ses sorties, mais il avait décidé de mettre une tuque ce matin-là étant donné qu'il faisait froid. C'était alors moins évident de le mettre avec sa tuque», a confié Mme Lapointe.

M. Arvisais est un cycliste chevronné. Il parcourt plusieurs milliers de kilomètres par été sur son vélo.

Avant d'accéder à la direction générale du CLD de Shawinigan, il a occupé d'autres emplois qui l'ont mis à l'avant-scène à plusieurs reprises. Il a notamment été directeur général du Festival western de Saint-Tite pendant plusieurs années ainsi que conseiller économique régional pour le Fonds de solidarité de la FTQ.

Il a également été candidat pour l'Action démocratique du Québec lors de deux élections, soit en 2003 et en 2008. Il avait brigué le siège de député dans la circonscription de Saint-Maurice la première fois, tandis que le parti dirigé à l'époque par Mario Dumont l'avait parachuté dans Champlain en 2008 en remplacement de Pierre-Michel Auger, qui avait quitté le camp adéquiste pour celui des libéraux de Jean Charest peu de temps avant le déclenchement des élections.



Il siège également sur le conseil d'administration du Festival d'été de Shawinigan. Il a d'ailleurs été un des acteurs importants de la polémique entourant le chevauchement des dates de cet événement et du FestiVoix de Trois-Rivières. Ce dossier a d'ailleurs défrayé la manchette il y a quelques semaines.

Vent de sympathie sur Facebook

Très actif sur le site de réseautage Facebook, M. Arvisais a reçu une multitude de témoignages de sympathie sur sa page personnelle au cours des derniers jours. Son fils a d'ailleurs donné des nouvelles de son père par l'entremise de ce populaire site Internet. Un groupe d'appui à saveur humoristique a également été créé.

En fin de journée hier, plus d'une dizaine de personnes l'avaient joint.