Le Nouvelliste
Des étudiants sont venus réclamer d'avoir une voix au sein du c.a. de la Société de transport de Trois-Rivières. Ci-dessus, on aperçoit (debout) Jean-Sébastien Ménard de l'Association générale des étudiants du Cégep de Trois-Rivières et, à l'avant-plan à gauche, Carol Côté, un proche du maire Yves Lévesque qui représente les usagers au c.a. Des citoyens présents dans la salle ont suggéré qu'il cède sa place à un étudiant au sein de l'organisme.
Des étudiants sont venus réclamer d'avoir une voix au sein du c.a. de la Société de transport de Trois-Rivières. Ci-dessus, on aperçoit (debout) Jean-Sébastien Ménard de l'Association générale des étudiants du Cégep de Trois-Rivières et, à l'avant-plan à gauche, Carol Côté, un proche du maire Yves Lévesque qui représente les usagers au c.a. Des citoyens présents dans la salle ont suggéré qu'il cède sa place à un étudiant au sein de l'organisme.

STTR: les étudiants réclament une voix

Le Nouvelliste
Des étudiants du Cégep de Trois-Rivières et de l'Université du Québec à Trois-Rivières réclament une voix au sein du conseil d'administration de la Société de transport de Trois-Rivières (STTR). Dans le cas du cégep, ils estiment aussi que c'est avec eux que l'organisme devrait discuter et non avec la direction du collège pour établir un partenariat visant à faciliter l'accès au transport en commun et à augmenter le nombre d'utilisateurs.