Le Nouvelliste
Les événements reprochés au policier remontent au 28 juin dernier.
Les événements reprochés au policier remontent au 28 juin dernier.

Vingt-cinq jours de suspension pour un policier

Le Nouvelliste
Un policier du service de la sécurité publique de Trois-Rivières vient de se voir imposer trente jours de suspension sans solde, dont vingt-cinq pour un événement survenu l'été dernier au Centre hospitalier régional de Trois-Rivières. Le policier a eu un comportement inacceptable, selon son employeur, en adoptant une attitude trop désinvolte alors qu'il était affecté à la surveillance d'une personne en état de crise.