Le Nouvelliste
Carole Montembeault et son conjoint Jean-François Lemire, propriétaires de la pourvoirie, ainsi que Gabriel Benoît, qui a fait la découverte du phoque.
Carole Montembeault et son conjoint Jean-François Lemire, propriétaires de la pourvoirie, ainsi que Gabriel Benoît, qui a fait la découverte du phoque.

Un phoque au lac Saint-Pierre

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
Les clients et le personnel de la Pourvoirie Jean-François Lemire de Baie-du-Febvre, ont eu toute une surprise, dimanche après-midi. C'est qu'un résident de la municipalité, Gabriel Benoît, qui était venu pratiquer la pêche blanche à la pourvoirie, a découvert une carcasse de phoque non loin des cabanes à pêche. L'animal, d'une cinquantaine de livres environ, gisait sur la banquise et son corps était partiellement pris dans la glace.